Vivre en colocation pour la première fois à Bruxelles

Vivre seul devient trop couteux ? À Bruxelles, il est possible de partager le loyer grâce à la colocation. Mais voler de ses propres ailes n’est jamais facile. De plus, la première fois est toujours difficile. Il y a des règles à suivre et des taches à faire obligatoirement. Comment se passe la colocation à Bruxelles concrètement ? Coup d’œil sur quelques points importants.

Trouver un bon appartement à Bruxelles

La colocation est un concept relativement récent. Il n’est pas facile de trouver où vivre et surtout avec qui. Il est important de suivre des étapes. La première est de trouver l’appartement en question. Il faut commencer par évaluer les besoins. Il faut se demander avec combien de colocataires on souhaite vivre et dans quel type de logement.

Cette étape aide à savoir le nombre de pièces dont on aura besoin. En général, après avoir répondu à ces questions, il faut suivre les annonces en ligne et à la télé ou opter pour la méthode du bouche-à-oreille.

Rechercher de bons colocataires

Il y a de nombreuses personnes à Bruxelles. Chacune a sa façon de vivre. Le choix des colocataires est une étape cruciale. Il existe deux cas de figure : emménager avec des personnes qu’on connait déjà et emménager avec des inconnus. Mais lesquels et comment les trouver ? Il est conseillé d’utiliser les réseaux sociaux.

Puis, il faut aussi faire passer le mot. Mais beaucoup font directement une annonce sur un site. Lors des entrevues, il faudra poser les bonnes questions. Il ne faut pas perdre de vue que pour vivre en colocation, il faut au minimum s’entendre ! D’autres informations sont disponibles sur le site https://flexiroom.eu/.

signe le bail

Avoir une assurance ou non ?

Il y a une question qui revient le plus lorsqu’on veut vivre en colocation pour la première fois. Chacun des colocataires doit-il avoir une assurance habitation ? À Bruxelles, il n’y a que deux choix. Le premier est de vivre dans une colocation où un seul bail a été signé par tous les colocataires, pour un seul et même logement.

Dans ce cas, on a besoin que d’une seule assurance. Le second est qu’on habite dans une colocation où un bail différent a été signé par chaque colocataire. Chacun doit avoir une assurance habitation.

Savoir qui signe le bail

Il y a deux formules à prendre en compte lors d’une colocation. Il s’agit du bail de colocation et du bail étudiant. Dans le premier, tous les colocataires doivent signer en amont un « pacte de collocation ».

Dans le second, l’étudiant bénéficie des facultés de résiliation anticipée. Il peut aussi jouir d’une possibilité de passer par une formule de sous-location. En outre, la colocation permet de réduire le coût du logement en partageant les frais de nourriture, d’énergie et la convivialité.

Les conditions juridiques de Bruxelles

Bruxelles exige des conditions obligatoires en matière de colocation. Les règles juridiques sont les suivantes. Tous les occupants se connaissent et choisissent volontairement de partager un logement.

Donc, il existe un seul contrat de bail pour l’habitation et une seule sonnette à la porte d’entrée. Aussi, il ne doit avoir qu’une seule boite aux lettres. Puis, le logement n’est pas physiquement divisé en différentes parties.