Fixer des rails de placo au plafond comme un professionnel

Installer soi-même son placo au plafond présente de nombreux avantages. Non seulement cela aide à masquer un plafond en mauvais état, mais cette technique s’avère également utile pour gagner en isolation thermique et phonique.

Par ailleurs, pour un montage facile, il est indispensable de créer la structure métallique qui en sera le squelette en fixant des rails dans le plafond. La fixation de ces rails se fait selon une certaine procédure qui diffère en fonction de la nature du plafond concerné.

Bien choisir ses rails

Ils permettent de fixer des plaques de Placoplatre. Cette combinaison favorise le cloisonnement du volume intérieur pour en faire une nouvelle pièce par exemple. Cependant, les rails peuvent être dénommés de différentes façons par les fabricants.

Il existe ainsi les rails R48 qui correspondent à des rails d’une largeur de 48 mm et le R70 avec la largeur de 70 mm. Le choix se fait alors entre l’un et l’autre en fonction de l’épaisseur d’isolation dont vous souhaitez disposer.

Les conditions préalables à la fixation

Avant de pouvoir fixer un rail de placo sur son support, il faut le préparer. Il est alors indispensable, avant toute autre chose, de nettoyer le plafond. Ensuite, disposer les plaques de placo dans un endroit propre et sain.

Il vous faudra ensuite utiliser un cordeau pour tracer l’emplacement de la future cloison. Celui-là permettra de tracer une ligne provisoire au sol. Puis, il faut faire une trace au plafond à l’aide d’un fil à plomb et d’une règle.

Les matériaux nécessaires

placo au plafond

Certains outils supplémentaires seront nécessaires tels qu’une scie à métaux, une visseuse ou un niveau. Pour plus de précision, une lève plaque, une cisaille grignoteuse, une sertisseuse ou une cisaille de plaquiste sont nécessaire. De même, le cale-plaque, le chariot et la ponceuse plaque de plâtre: sont utiles à la pose des rails de placo.

La mise en place des rails de placo au plafond

Dans un premier temps, les rails de placo doivent être coupés à la taille souhaitée. Il faut ensuite les placers au sol afin de les percer tous les 50 à 60 cm. Une fois cette étape réalisée, fixe les rails à l’aide des chevilles à frapper qu’il suffise d’accrocher avec des vis, ou à l’aide d’un marteau.

Les rails seront donc fixés à l’aide de deux vis installées tous les 50 à 60 cm de manière oblique. Pour finir, il est juste nécessaire d’installer des montants verticaux dans les rails pour créer la structure métallique finale.

Les principales étapes nécessaires à la pose de placo

Le travail en hauteur à bout de bras peut être fatigant, de ce fait, il est conseillé de s’y mettre à deux au minimum. Après avoir monté les rails, il ne reste qu’à mettre en place les plaques de placo.

Pour ce faire, il suffit de repérer les différents points de passage des pièces à accrocher au plafond. Quand les plaques de placo sont prêtes à être montées, fixez-les à l’aide d’une visseuse électrique et de vis adaptées aux plaques de plâtre.

Les finitions

Une fois les rails et les plaques de placo sont fixés au plafond, il est temps de passer aux finitions. Il est recommandé de recouvrir les têtes de vis et les jointures de plaques avec de l’enduit de rebouchage.

Ensuite, il faut choisir un enduit de finition pour appliquer sur la totalité afin d’avoir un résultat plus esthétique. La dernière phase de la finition est la peinture. Opter pour plusieurs couches. En revanche, d’autres revêtements sont possibles, tels que le lambris ou le papier peint.